Le pays sculpté par le vent

La Hague n’est pas une terre comme les autres. Peu habitée, hostile aux hommes…j’ai marché vite… L’endroit était sauvage, certainement l’un des plus beaux de la côte. Je voyais les prés et puis la mer partout, massive, puissante. Avec le ciel bas, elle avait pris sa teinte de métal. Le vent me desséchait les yeux…

…écrivez la suite.

Ces quelques lignes entrevues dans une librairie de Cherbourg m’en ont  inspiré d’autres, Je vous les livre ici : Le pays sculpté par le vent

pays sculpté par le vent

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s