Cap vers les USA

C’est aujourd’hui le jour du départ pour L’Hermione. Aboutissement attendu depuis la mise sur cale il y a 17 ans à Rochefort.

Après avoir remonté la Charente et viré au pont de Soubise pour regagner ensuite son mouillage à l’île d’Aix, elle appareillera à 22h30 pour les USA

Voyage Hermione

Trop âgé, nous sommes en France et non en Suède, votre serviteur ne sera hélas pas à bord ma candidature ayant été rejetée, l’association rochefortaise ayant préféré embarquer des jeunes totalement sans expérience pour les former sans contrainte et disposer ainsi d’un équipage malléable à merci. Il n’y aura donc pas de granvillais à bord à l’arrivée à Boston, où s’est illustré Georges René Pléville Le Pelley pendant la guerre d’indépendance américaine. Blessé lors de cette bataille, il était alors lieutenant à bord du Languedoc.

JMD_1425pleville

Statue de Pleville Le Pelley, sur le roc de Granville (photo 17 avril 2015)

Lettre à Benjamin Franklin de Georges-René Pléville Le Pelley, le 28 Mars 1783

Marseille Le 28e. mars 1783

Monsieur

J’ ose joindre ma Supplique a Celle des Négociant cy conjointe  Pour la remise du Brigantin Le Marie Thérèse Capn. Fremond, Sur Lequel Le Sr. Luc Laugier  avoit Une bonne partie de Sa fortune. Mon seul titre auprès de vous Monsieur est La connoissance de vos Bontés Je suis un des premiers ministres françois qui ont couru au secours de Votre patrie; j’etois lieutenant Sur Le Languedoc avec M. DESTAING: qui m’ayant chargé de Lintendance de Lescadre à Boston: Se trouvoi assommé by a Rixe d’anglais desertee de prison Avec Le chevalier. De Saint-Sauveur mon adjoint qui perit et fut inhumé Dans cette ville. 

Je Suis le respect Avec Monsieur Votre trés humble et tres obéissant Serviteur

Pleville Lepelley
Capn de vsau et de Port, commandant

Publicités

2 réflexions au sujet de « Cap vers les USA »

  1. LEGROS

    Salut JM, j’apprécie à sa juste valeur ta colère contre les organisateurs de cette aventure..!! Que veux-tu, la France vit encore au Moyen-Âge, avec des réflexes conservateurs et emprunts d’un jeunisme outrageant… Dans ces conditions, l’équipage écoutera probablement du rap, bouffera des hamburgers et boira du coke !!! Cette belle frégate méritait quand même mieux que cela.. Amitiés.

    J'aime

    Répondre
    1. cotentinois Auteur de l’article

      Voilà un com percutant, merci Fred. En fait, c’est l’avenir de ce bateau qui est préoccupant, j’espère qu’on aura la sagesse de lui offrir une vie au moins aussi attrayante que celle de la frégate Göteborg qui est d’une certaine manière son sister ship. Mais je suis sceptique sur le niveau de la culture maritime de notre pauvre France où la Royale n’est plus que l’ombre d’elle même et ce, depuis déjà pas mal d’années hélas…

      J'aime

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s