Les correspondants ne rament plus…

Cette semaine, rédaction d’ un article concernant le Club d’Aviron de Mer de Cherbourg (CCAM) qui a participé à une régate dans les eaux granvillaises le week end dernier. Premier papier de votre serviteur publié dans les pages « sports » et, à cette occasion, remontée en surface de quelques souvenirs, plongée dans mes archives et extraction de cet article d’Ouest France concernant justement le Club d’Aviron de Mer larguant les amarres du Comité Interentreprises de La Hague dont il ne constituait à l’époque qu’une section.

3 mars 1992, rédaction de l’article dactylographié sur machine IBM à boule, un monstre bruyant… La photo qui illustrera le papier est bien entendu argentique et la peloche est confiée au photographe de la rédaction qui traitera le film (ils sont nombreux à la rédac. de la rue Gambetta à l’époque)

atex-030392-of

Le 6 mars l’article est publié, le titre et le chapeau, qui traditionnellement à Ouest France le composent, coiffent l’ensemble de « 80 lignes et une photo » comme nous disions à l’époque, On y apprend que le CCAM va tenter une Transmanche entre Poole et Cherbourg cette année là.

article-of-060392

Je connais bien Rémy Alnet, son président et ce dernier me demande s’il est possible que les yoles soient accompagnées par un zodiac armé par deux sauveteurs SNSM lors de la traversée. A Granville, je trouve l’ensemble au centre de formation de la SNSM et nous embarquons sur le Barfleur qui nous dépose à Poole, le lendemain, les yoles s’élancent à 05h00 du matin, le jour à peine levé, grand beau temps, je suis sur un voilier accompagnateur, récemment ramené des Antilles par son propriétaire, il s’agit de Jonathan, un 40 pieds où a également pris place un kiné qui massera les rameurs lors des relèves prévues toutes les trois heures. 17h00 la première yole se présente dans la passe de l’Ouest…

27 avril 2012 Françoise, la président actuelle du CCAM me fait parvenir un mail avec les éléments de la régate disputée à Granville le samedi 25; Rédaction de l’article sur Melody, le logiciel dédié de La Manche Libre, je traite légèrement la photo numérisée pour atténuer un peu la brume, présente au sud du port, je relis, valide. Terminé, l’article est arrivé à St Lo en stand by de publication. Je l’archive de mon coté :

aviron mer régate granville

Ah, au fait, Rémy qui était ingénieur à SGN Equeurdreville est désormais en poste sur un autre chantier en Chine. Quant à la Transmanche, il n’y en aura plus, les autorités maritimes au nom du sacro saint principe de précaution, entre autres, interdisent désormais toute compétition de cette nature… Quant à votre serviteur, lui aussi ne rame plus grâce à l’informatique et aux réseaux qui sont venus se greffer sur nos activités.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s