Genèse d’un article de presse

Mercredi 20 juillet 2016

C’est mon 238ème.

Permettez moi d’ écrire deux mots (un peu plus…) sur sa conception : Tout est parti d’un regard porté sur les pontons visiteurs du port Chantereyne à Cherbourg. Ce jour là, nombreux étaient les voiliers en escale sous le soleil du Cotentin. Votre serviteur, habitué du port, en particulier depuis 1998, époque de l’arrivée de Solaren à son poste A16 en provenance du hâvre de Regnéville, s’est dit que l’on pourrait peut être évoquer ces escales de plaisanciers étrangers qui arrivent pour la plupart du nord et qui fréquentent nos eaux. Besoin d’avoir des précisions chiffrées sur ces navigateurs, donc rendez-vous est pris au bureau du port : Céline, la directrice est en vacances, ce sera Magali, la chargée de com. avec laquelle nous échangerons hier matin dans son bureau. J’ai tous les éléments que je désirais toutefois me dit elle « j’ai prévenu Michel Louiset (l’élu en charge du port) de votre projet d’article. Peut être aura t il quelque chose à dire » 

Qu’à cela ne tienne, il ne pouvait être là à 10h00, en attendant de le rencontrer en fin de matinée, je file à bord de la Croix du Sud III converser et soutenir moralement les gars qui ont déjà chaud sur le pont et qui s’activent à préparer le panneau de descente du bateau.

11h30 je retourne au bureau du port, j’y croise un septuagénaire, navigateur solitaire qui vient déclarer son arrivée. Il parle un peu français, nous échangeons quelques mots et je l’informe que, s’il en est d’accord, je passerai le voir tout à l’heure à son bord.

M. Louiset fait son petit speech sur « l’accueil, notre priorité etc… » je laisse tourner mon enregistreur, je sais déjà que je citerai quelques mots de l’adjoint au maire avec lequel nous étions sur la même vedette au départ de Granville en compagnie de J.F. Legrand (alors président du conseil général) pour aller à la rencontre de Marité arrivant alors avec ses bas mâts et Gérard à la barre. Joli souvenir de 2011 d’autant que Thierry avait prévu du blanc et des huîtres ce jour là en dégustation le temps de faire le tour de Chausey par le nord, mais je m’égare…

Retour à mon futur papier. Bon, je salue Michel Louiset et file à bord du Bavaria 32 amarré en P08. Clic clac, une de plus pour Marine traffic.  Gust est là, on parle un peu du port et il me donne son sentiment. Lui aussi, je le citerai je pense. Puis il disparait dans sa cabine en raison de la trop forte chaleur dans son cockpit. Néerlandais de Terneuzen, il a toujours pour projet d’escaler en Espagne. je pense tout bas : il va falloir qu’il s’habitue à la chaleur…

La chaleur justement. Elle est là. Après le déjeuner,  je file au bureau, semi ombragé comme l’antre d’un détective new yorkais, bouteille de whisky en moins, pour écrire ce 33 sur trois colonnes, nous sommes mardi on boucle demain…

Après demain, je vous donnerai le lien vers cet article. Sait on jamais peut être aurez vous envie de le lire, non ? Pour l’heure, je file cet après midi à bord de l’Elan, il y a une prise de commandement à bord de ce bâtiment de soutien région basé à Cherbourg, mais ceci est une autre histoire et…un autre article à composer.

Bonne journée à tous ceux qui passeront par cette page.

Le lien vers l’article ? il est là : https://papiersemaine.wordpress.com/2016/07/22/0238-chantereyne-un-port-accueillant/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s