Cétacés du Cotentin

Gecc0001-240215Cette année, votre serviteur a décidé de s’investir au sein du Groupe d’Etude des Cétacés du Cotentin  – GECC – qui est basé à Cherbourg (pas loin de la maison). Cette association qui poursuit un travail d’identification notamment des grands dauphins (Tursiops truncatus) qui peuplent nos eaux côtières a récemment publié un rapport concernant la contamination chimique subie par ces magnifiques mammifères marins. Sur ce sujet :

Depuis deux décennies, le Groupe d’Etude des Cétacés du Cotentin (GECC) qui est basé à Cherbourg poursuit ses travaux d’observation et d’identification des grands dauphins (Tursiops truncatus) qui peuplent le golfe normand breton.  Cette population regroupe plus de 300 mammifères marins et constitue la plus grande colonie de grands dauphins sédentaires d’Europe. Récemment, une étude menée par Cyrielle Zanuttini, experte en éco toxicologie au sein du GECC ,  a mis en évidence la contamination de trois individus qui se sont échoués sur nos côtes au cours de l’été 2014. L’utilisation massive de substances chimiques à terre provoque leur dissémination dans l’environnement marin avec l’écosystème marin comme réceptacle final. D’une manière générale, tous les mammifères marins sont exposés à des composés chimiques ou à des métaux lourds qui entrent dans le système aquatique. Or, les grands dauphins sont des prédateurs supérieurs qui peuvent accumuler de grandes quantités de polluants en consommant des proies elles même contaminées. C’est pourquoi ils sont considérés comme des « espèces sentinelles » non seulement pour évaluer la pollution du milieu marin, mais aussi pour évaluer les effets d’une telle contamination sur la santé de l’homme  Cyrielle Zanuttini souligne : « Au vu des résultats obtenus, il apparait non seulement que les individus échantillonnés sont exposés aux contaminants, mais aussi que ces substances sont bioaccumulées dans leurs tissus et certains en grandes quantités. C’est le cas des concentrations en PCB particulièrement élevées et qui semblent préoccupantes pour la santé de la population. D’autres substances sont présentes dans les échantillons étudiés en quantités relativement importantes comme le bisphénol A, les phtalates ou encore le mercure. »

Une réflexion au sujet de « Cétacés du Cotentin »

  1. Ping : Nos dauphins sont menacés par la pollution | Le blog de Cotentinois III

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s