Archives du mot-clé Amsterdam

Appareillage vers Amsterdam

Dimanche 21 août 2016

Fin de matinée, le trois mâts goélette néerlandais Gulden Leeuw a quitté le quai Alexandre III pour faire route vers Amsterdam. A son bord, Sophie, second capitaine, qui fera l’objet d’un sujet diffusé sur Thalassa en septembre ou octobre prochain.

Profitant de son passage à Cherbourg, votre serviteur est allé à bord pour l’interwiever. Toutefois, comme souvent, le format du papier s’est révélé un peu réducteur d’où ces quelques lignes qui permettent d’en savoir un peu plus sur cette jeune femme passionnée.

blog242 JMD_1234.jpg

Arjen Töller, capitaine et armateur et Sophie Bavière second capitaine

Sophie Bavière exerce son métier de marin avec passion. Née de père français et de mère hollandaise, cette jolie jeune femme de 31 ans, architecte de formation, a découvert la navigation en 2007 « cette année là j’ai embarqué pour la première fois avec les amis des grands voiliers sur la Belle Poule pour une course de grands voiliers en méditerranée, j’ai intégré la Marine pour pouvoir de nouveau naviguer sur ses voiliers » Une préparation militaire marine à Versailles, l’année suivante, elle effectue un embarquement à bord de la goélette Etoile puis elle navigue sur le ketch néerlandais Tecla en 2009 et sur le Mutin de la marine nationale en 2010. Enseigne de vaisseau de réserve, elle est officier de communication en charge des courses de grands voiliers. Ensuite, elle entreprend une formation de deux ans à l’école de la marine marchande d’Inkhuizen aux Pays Bas qui est notamment spécialisée dans les formations vieux gréements.

Titulaire d’un diplôme ayant l’équivalence du Capitaine 3000 voile, elle embarque pour deux ans comme second à bord du célèbre trois mâts barque néerlandais Europa. A bord de ce voilier du bout du monde, habitué des hautes latitudes australes, elle découvre les somptueux paysages de  l’antarctique. Depuis Deux ans, Sophie est second capitaine à bord du trois mâts goélette Gulden Leeuw. Armé par P & T Charters, ce voilier de 1937 possède encore à son bord le charme des années trente.

Il est la propriété de deux couples néerlandais : Arjen et Charissa Töller – Robert et Mirjam Postuma www.guldenleeuw.com et accueille entre autres à son bord des étudiants canadiens et d’une dizaine d’autres nationalités, le navire a déjà visité 18 ports en Europe, Amérique du Sud et Afrique. Il a parcouru 20000 milles…

 

Amsterdam

Vendredi 2 octobre

Ce matin, réparation de mon pneu arrière crevé par une épine de ronce lors de la balade hier après midi du coté du moulin – café du village de Eerde.

Pas de pot c'est la roue arrière (dérailleur et tambour de frein,  damned...)

Pas de pot c’est la roue arrière (dérailleur et tambour de frein, damned…)

Fin de matinée, route vers Amsterdam où nous nous posons en début d’après midi au bord du Kinsselmeer à la limite Nord Est de la ville en plein Waterland à quelques kilomètres de l’île pittoresque de Marken (nous irons là bas demain matin)

JMD_0275

Tantôt, lutte contre le vent à vélo sur la digue qui borde Durgerdam, d’un coté maisons colorées et amoureusement entretenues par leurs chanceux propriétaires, de l’autre des bateaux traditionnels avec leurs dérives latérales et quelques grééments bois du siècle dernier.

Durgerdam

Durgerdam

En guise de pavillons, du linge qui sèche au vent saupoudrez l’ensemble de la grande décontraction des habitants du lieu et vous avez tout le charme d’Amsterdam qui vous ramène aux années babacool. Peace and love mes amis !

Sur cales après une vie bien remplie

Sur cales après une vie bien remplie

Het goeie leven…

…ou si vous préférez, en français, « la bonne vie » traduction du néerlandais signée Google, approximative mais sans doute pas trop éloignée de la réalité pour ce coin du Nord Brabant perdu entre Eindhoven et Hertogenbosch. Balade à vélo et salutations aux chevaux et petites chèvres qui peuplent la campagne verdoyante.

Nous sommes là à la pointe du stylo jusqu'à demain matin vendredi

Nous sommes là à la pointe du stylo jusqu’à demain matin vendredi

Demain, nous nous poserons à Amsterdam, histoire d’aller boire une bière devant la maison de Rembrandt comme la dernière fois, un pèlerinage en quelque sorte, avec aussi une pensée pour le grand Jacques lorsque j’irai roder sur le port…