Archives du mot-clé Anglo-Normandes

La diagonale du fou

Nos amis anglo normands aiment la nature.

Il suffit de jeter un oeil sur le site – fort bien conçu – Teaching though  nature et vous découvrirez toute la richesse naturelle qu’abritent les îles d’Alderney (Aurigny pour nous) et de Burhou qui sont situées au large du cap de la Hague. Alderney est la plus septentrionale des Anglo normandes. Elle se mérite car pour y parvenir vous devrez affronter le raz Blanchard et ses courants violents. Mais, au bout du compte, quel merveilleux endroit où la nature vous offre toute sa diversité à travers les magnifiques falaises et les rochers qui abritent notamment les colonies de fous de bassan et de macareux.

l'île d'Alderney - 8 aout 2015

l’île d’Alderney – 8 aout 2015

Nul ne peut rester indifférent au vol du fou de bassan. Voir planer ce magnifique oiseau juste au dessus de l’eau est un moment magique. Vous connaissez Gula ? Il s’agit de l’un des habitants du rocher de l’Ortac. Répertorié sous le numéro F33724 (son ring number n’est pas sans me rappeler les numéros des escadrilles de l’aéronavale basées à Landivisiau ou à Lanvéoc Poulmic d’ailleurs les fous volent souvent aussi en escadrilles par groupe de 6 ou 8 mais fermons là la parenthèse) il vous sera donc possible d’observer ses déplacements quasiment en temps réel  en cliquant sur ce lien : la diagonale du fou

Gula

Publicités

Sark la belle, Brecqhou les fous !

sarkbelle

Samedi 1er août 10h19 nous croisons Sarkbelle, la navette qui assure la liaison Guernesey – Sark. Derrière, l’île de Brecqhou (avec l’horrible château des frères Barclay – hommes d’affaires richissimes – des britanniques mégalos, paranos et de surcroît, manquant cruellement de goût…

DSCN6087

« Un château aux remparts crénelés, copie d’un manoir de style Tudor du XVIe siècle, des jardins à la Giverny, un étang à carpes, des vignes, une vingtaine de canons et une énorme croix : il ne manque que le pont-levis à cette imitation du château de la Belle au bois dormant. »

Deux ans après le papier du Monde (paru le 4 août 2013 à la même heure que celui que vous lisez actuellement) l’île noire fait toujours tache dans le décor des anglos…

Un navire danois pour les Anglos

Le conseil général de la Manche vient d’acquérir le Bornholm Express qui naviguait sous pavillon danois pour remplacer le vieux Marin Marie trop gourmand en carburant.

Le Bornholm Express reliera cet été Granville aux Anglo-Normandes. Pour l’heure, il est à Cherbourg pour se faire customiser aux couleurs de la compagnie départementale. Il va donc abandonner ses couleurs danoises blanches et rouges. A priori, il devrait garder son nom.

Voici sa fiche extraite du site danois de Marine Trafic.

Image

Le Bornholm express a été construit à Singapour en 2006 par Damen Groupe, Gorinchem, Pays-Bas. Le navire est une conception 322 GT monocoque construit en aluminium

 Bornholm express est long de 41.00 mètres, avec un maitre baud de 8,00 mètres  et une profondeur de 2,30 mètres. Il est propulsé par trois Caterpillar C32. Chaque moteur est évalué à 1 645 kilowatts (2206 ch)  Il peut atteindre la vitesse de 25 noeuds

Bornholm express a été ordonné par Christansøfarten Aps, Gudhjem le 28 mai 2004. Lancé en Février 2006, il a été achevé en Mars 2006 et  chargé à bord MV Pancaldo pour la livraison. Le 8 Avril 2006, il a été déchargé à Copenhague et a navigué ensuite à Gudhjem. il est entré en service le 1er Juin 2006.  il utilise l’indicatif d’appel OYGF, numéro OMI ​​9356476 ISMM  numéro 220 451 000. Son port d’attache était Gudhjem.

Bornholm express est autorisé à transporter 245 passagers.

Il a effectué les routes entre Simrishamn , Suède et Allinge , Bornholm , Danemark . Il desservait également Christiansø .