Archives du mot-clé Svenner

Le destroyer norvégien Svenner

Image

6 juin 1944 05h30

Les hommes du Commando Kieffer à bord de la barge 527 voient exploser à coté d’eux le destroyer norvégien Svenner qui vient d’être torpillé par deux vedettes rapides.

Le Svenner est initialement construit par la Grande-Bretagne à compter du 5 novembre 1941 sous le nom de baptême HMS Shark. Lancé le 1er juin 1943, il est cédé aux forces navales royales libres de la Norvège le 18 mars 1944 et prend ainsi la dénomination de Svenner (du nom de l’archipel norvégien).

Transféré dans la Manche dans le cadre de la préparation de l’opération Neptune au printemps 1944, le Svenner est affecté à la Bombarding Force D qui, dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, traverse la Manche en direction de Sword Beach, l’une des deux plages de débarquement sous responsabilité anglaise.

 Alertés par les écrans radar qui signalent une importante flotte dans la Manche, les marins allemands en poste au Havre envoient des vedettes rapides patrouiller dans le secteur. Deux E-Boote (vedettes rapides lance-torpilles) – le Jaguar et le Moewe appartenant à la 5ème flottille – traversent le brouillard artificiel mis en place par les Alliés pour camoufler la progression de l’armada et découvrent face à eux les bâtiments de guerre adverses. Ils tirent leurs torpilles et se replient très rapidement sans être touchés par les Alliés. Le Svenner est atteint par deux fois : une immense explosion s’en suit et le bâtiment de guerre est coupé en deux parties avant de sombrer à très grande vitesse. 33 membres d’équipages (dont un marin anglais) sont tués et 15 sont blessés. Les autres sont récupérés par les navires d’escorte et de soutien. Le Svenner est le seul destroyer allié coulé le 6 juin 1944 du fait de l’intervention de la Kriegsmarine dans la Manche. En 2003, l’ancre du Svenner est retrouvée au large d’Hermanville-sur-Mer : elle y est désormais exposée et forme le mémorial dédié aux marins qui ont trouvé la mort à son bord. 

 

6 juin 2013

Le bâtiment militaire norvégien HNoMS Skjold fait route au large d’Hermanville pour se placer au-dessus de l’épave du Svenner où aura lieu une cérémonie à la mémoire des 33 membres d’équipages, dont un marin anglais, tués dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, à 05h30, torpillés par deux vedettes rapides allemandes. « Le Svenner fut le seul destroyer allié coulé le 6 juin 1944 du fait de l’intervention de la Kriegsmarine dans la Manche », indique l’ambassadeur de Norvège en France.

EPAVE SVENNER

À bord du HNoMS Skjold, ce 6 juin 2013, 23 membres d’équipage et son commandant Ernst Boe accueillent, outre l’ambassadeur Tarald O. Brautaset, le consul de Norvège à Caen Joël Landrieux, le représentant des armées norvégiennes, un prêtre norvégien, et Jacques Lelandais, maire d’Hermanville-sur-Mer.

 Image

Photo Ouest France

Il est 10 h du matin, tout le monde est sur le pont, la mer est relativement calme, une petite brise se fait sentir, la commémoration va débuter. Le prêtre invite à la prière. L’ambassadeur énumère ensuite les noms des 33 membres d’équipages tués. Dans sa voix, on sent énormément d’émotion et d’ailleurs les larmes arriveront. Visiblement l’ambassadeur est très ému. Jacques Lelandais et l’ambassadeur de Norvège jettent deux gerbes de fleurs à la mer. La minute de silence est respectée, l’hommage rendu est fait à tous ces hommes qui ont payé de leur vie pour libérer la France. Déjà s’éloignent les deux gerbes de fleurs, la cérémonie s’achève. L’ancre du Svenner a été retrouvée en 2003 au large d’Hermanville. « Elle est désormais exposée à terre et forme le mémorial dédié aux marins qui ont trouvé la mort à son bord », souligne Jacques Lelandais.

 

Ex Destroyer britannique HMS Shark lancé le 1 juin 1943. Attribué aux Norvégiens il devient HNMS Svenner (GO3). Armement : 4 canons x 4.5 in. , 2 canons x 40 mm Bofors anti-aériens, 6 x mitrailleuses x 20 mm Oerlikon, 8 tubes lance-torpilles x 21 in. Il est torpillé par les T 28 et Moewe, le 6 juin à 05H30 au large d’Hermanville sur Mer. Il a été frappé en son milieu, a explosé, s’est brisé en deux et a coulé très rapidement. 32 marins norvégiens et un britannique ont été tués : Aalstad Einar – Aas Harlad Hansen – Amundsen Knut – Anderson Haakon Merandolf – Bernhoft Torgrim Myre – Boyeeie Gudmund – Cebakk Karl Hilfred – Dalen Andreas Norman – Dyroyen Emil Kristoffer – Edvardsen Eugen – Eik Sigurd Jan – Hamar Erling Gustav – Hansen Asle Leonard – Hansen Ingolf – Haugland Karl Johan – Hejrup Christian Bror – Holbrook Kenneth – Jacobsen Leif – Jenson Petter Martin – Jespersen Olaf Ferdinand – Surname Forenames – Johannessen Finn Syver Winther – Kristiansen Arne B – Kvalheim Hans Martin – Larsen Peder Emil – Larsen Kristian – Lodden Anton – Marthinsen Harald – Nejrup Christian Bror – Nilsen Kristoffer – Olsen Gudmund – Pedersen Cristian Krusche – Salomonsen Erling Dagfin – Sebakk Karl Hilfred – Steinsholdt Harald (served as Marthinsen) – Synnes Johan Arnt – Thaule Thoralf – Vedvik Simon Andreas. 185, dont 15 blessés, ont été secourus sur un équipage de 219 hommes. L’épave se trouve à 10 miles au large d’Ouistreham position: 49°27.338N / 000°14.904W. « That Tuesday morning we were chugging along steadily keeping station and the sea was full of ships. It was very early and I was up top with the Jaunty, somebody or something was making smoke, I think it was to starboard of us. We both looked, and looked again, and there were two tin fish [torpedoes] heading straight for us. What a panic, the lookouts were going mad, somehow the old Largs went astern, and those two fish whizzed across our bows slap into the Norwegian destroyer Svenner, stationed on our port side. She broke in two halves and went under, making a « V ». It was awful, and under orders no-one stopped for survivors. » (John Abbot)

Caracteristiques du navire

Pays : NORVEGE
Type de navire : Destroyer
Tonnage : 1075
Dimensions : 110,6 x 10,9 
Nom précédents : HMS SHARK (1943)
Armateur : Royal Navy Norvégienne 
Ports : Inconnu
Chantier : Scott’s Shipbuilding & Engineering Co. Ltd., Greenock (#601) 
Année de Construction : 1943 
Lancement : 1943
Machine : 2 x Steam Turbines (Scott’s Shipbuilding & Engineering Co. Ltd., Greenock), 36 nds 
Puissance : 40000 HP 
Dimensions : 110,6 x 10,9
Tirant :

Sources :

« British & Commonwealth Navies in World War 2 », Smith Gordon ; S.H.O.M. France 2006 ; « D-Day, June 6, 1944: The Climactic Battle of World War II », Stephen Edward Ambrose, New York, Simon & Schuster (1994) ISBN 0-671-88403-4
Identifiant GEDASM : 3896
Informateur : C. Rabault
Mise à jour : 09/09/2006

6 juin 2014 – 09h21

Tout à l’heure, à 10h30, le Roi de Norvège, Harald V, sera présent à Hermanville sur mer pour une cérémonie à la mémoire des marins du Svenner

Publicités