Archives du mot-clé Vikings

En route vers l’Islande

Captain Björn Ahlander et son équipage font route vers Rekjavik (« la baie des fumées » jadis) belle progression du DHH depuis le départ des Feroe.

D HH 080516

position indiquée sur le site de l’expédition

Dernières infos et vidéos sur la page FB de l’organisation 

Ils sont partis !

D HH 260416 0845

Les Vikings viennent de quitter Haugesund et le Rogaland. Ils sont en route vers l’Islande dans le sillage de Leif Eriksson. Le bateau est au portant avec un vent de 15 noeuds et fait route au 289°

Le blog de votre serviteur reproduira régulièrement les captures d’écran également mises en ligne sur le groupe FB dédié au D HH.

Draken Harald Hårfagre

Dimanche 24 avril 2016

C’est le jour J pour la grande aventure de la plus grande réplique jamais construite d’un navire de l’âge Viking.

Le bateau est actuellement en stand by à Haugesund en attendant des vents favorables pour quitter le fjord et s’élancer vers l’Islande, terme de la première étape d’un voyage qui doit mener les descendants des hardis navigateurs Norvégiens vers l’Amérique, dans le sillage de leurs ancêtres.

Actuellement ils ont 15 noeuds de NNW. Demain, le vent va fraîchir mais passer de secteur Est. A suivre !

vent haugesund

L’Équipage ? International, avec 32 hommes et femmes (Norvège, Suède, Canada, U.S.A. Estonie, France, Espagne Russie et Royaume Uni) sélectionnés parmi 4000 volontaires

Draken Harald Hårfagre Expédition América

Draken HH

 

Same blood !

Effectivement « same blood » comme dirait Johanna, ma copine suédoise sur facebook qui est actuellement en Thaïlande, une expédition « vikingr » sera prochainement à suivre en avril prochain. En témoigne ce post du jour partagé par votre serviteur :

draken

Ce n’est pas mon copain Sveinn qui se pose la question, au fait merci au passage à toi Fred pour l’envoi de la pub sur l’ouvrage des éditions Heimdal concernant le norrois. Intéressant. far i vikingu ! Partons au loin en expédition !

DSCN7427

Pour ce qui me concerne moitié norvégien, moitié gaélique comme en témoigne mon patronyme associé à un nom scandinave devenu le nom d’un rocher qui a servi d’amer aux anciens navigateurs venus du Nord et qui ont atterri dans les Hébrides avant d’aller coloniser l’Irlande et d’en faire un royaume. Ce sont ces mêmes norvégiens qui coloniseront ensuite la peninsule du Cotentin au Xème siècle…

On recherche des volontaires !

Jeune, robuste, libéré de toute contrainte familiale, voilà quelques conditions pour faire partie  l’année prochaine de l’équipage du Langskip norvégien qui s’élancera à travers l’Atlantique. 115 pieds de long, un excellent bateau qui s’élancera du Hordaland vers l’Ouest.

A quand un projet Normand partant du hâvre de Régneville vers la Sicile sur les traces de Roger et Tancrède de Hauteville ?

on recherche des volontaires

Une aventure Norvégienne

Un site attractif et dynamique

En mai 2016, la plus grande réplique d’un navire de l’âge Viking s’élancera de Haugesund dans le Hordaland pour faire route vers l’Ouest et les côtes américaines. Le projet de Sigur Aase, initiateur et patron de la compagnie Viking Kings qui est derrière ce projet aventureux va donc entrer dans sa dimension finale. Déjà, en 1893, Magnus Andersen, un autre norvégien avait traversé l’atlantique à bord de ce type de bateau pour se rendre à l’exposition universelle de Chicago. Extrait de mon commentaire accompagnant la diapo de son navire dans la présentation de votre serviteur intitulée « l’âge Viking » visionnée à Coutainville et plus récemment à Cérences, j’évoquais alors le langskip de Gokstad :

Treize ans après sa découverte, une première réplique de ce navire traversa l’atlantique nord en 1893 pour ce rendre à l’exposition universelle de Chicago.

Parti de Bergen, il toucha Terre Neuve 28 jours plus tard et selon Magnus Andersen son skipper, la navigation fut exceptionnelle.

Le navire, léger comme une mouette, glissait du sommet d’une vague à l’autre, atteignant parfois la vitesse de 11 nœuds.

Du 1er mai au 3 octobre 1893 se déroule donc, sur les bords du lac Michigan, la deuxième exposition universelle américaine.

Après Philadelphie (1876), la ville de Chicago se voit choisie pour accueillir la présentation des produits de l’art et de l’industrie de plus de 70 000 exposants, et pour célébrer le quatrième centenaire de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb.

Magnus Andersen voulait en fait prouver que ses ancêtres avaient précédé Christophe Colomb en Amérique, ce que l’archéologie prouvera au début des années soixante grâce à la découverte du site de l’anse aux meadows situé au nord de Terre Neuve.

Sveinn à Volendam

Dans le précédent post j’évoquais la présence de notre ami Sveinn à Volendam. Le voici, avouez qu’il a fière allure sur ce pieu au bord du quai sur lequel sont tournées les aussières des Schokkers, si le coeur vous en dit et si vous disposez d’un peu plus de 200 000 €, (219 500 pour être précis) vous pourrez vous offrir celui-ci : Schokker de luxe

Sveinn a accosté à Volendam samedi 3 octobre

Sveinn a accosté à Volendam samedi 3 octobre