Archives du mot-clé voiliers

En retard pour Brest

DSCN8481

Au ponton d’attente visiteurs à Port Chantereyne

Mardi 12 juillet 2016

La réplique de la caraque de Ferdinand de Magellan qui devait partir lundi matin pour Brest est encore à Cherbourg; Cet après midi, le bateau a quitté le quai Alexandre III pour s’amarrer au ponton d’attente de Port Chantereyne. L’équipage s’active à bord et espère partir le plus vite possible. Aujourd’hui pour passer le raz c’est trop tard…

Publicités

Le temps des escales…

…a déjà commencé du coté du bassin du commerce de Cherbourg. A ce jour (jeudi 7 juillet), nous avons deux magnifiques voiliers amarrés au quai Alexandre III : Le danois Den Store Bjørn et  le Pélican of London et demain, cerise sur le gâteau si je puis dire : Le Nao Victoria, la réplique du bateau de Magellan, excusez du peu !

nao victoria

Je vous fais grâce des autres pages du dossier de presse.

Alexis 6me pour l’instant

17 heures 54 minutes au moment où je frappe ces lignes après le départ de Cowes, la flotte des figaristes s’étale le long de la côte Sud anglaise et Alexis pointe à la 6me place. Sa  vmg se situe à 5,9 noeuds pour une distance parcourue d’un peu plus de 28 milles.

Capture.JPG

rappelons ce qu’est la vmg :

La VMG (sigle anglais de Velocity made good) fait référence à la composante de la vélocité du navire qui est dans la direction de la route souhaitée et de la distance à parcourir pour l’atteindre.

En français on parle de compromis cap/vitesse : un barreur qui cherche à trop serrer le vent (à piper, ou à pointer, en argot de régatier) fait certes moins de route mais diminue sa vitesse et celui qui abat trop (on dit aussi qu’il fait courir) obtient certes une vitesse plus importante, mais cet avantage peut être annulé par le surcroit de route à parcourir.

Le bon compromis est celui qui fait gagner le plus de distance sur l’axe du vent (qui est aussi l’axe du parcours de régate, matérialisé par deux bouées)dans le moins de temps possible.

Le meilleur compromis cap vitesse est aussi affaire de circonstances météo : en particulier, une mer formée oblige à faire courir un peu plus le bateau qui tend à être freiné par le choc des vagues sur la coque.

Atyla est passé par là

Voir un brick battant pavillon du Vanuatu, chose rare dans le port du Cotentin. Votre serviteur est donc aller rôder une fois de plus du coté du quai Alexandre III et, surprise sympa, un matelot était en train d’étarquer les bastaques du grand mât tout en chantant. Je vous livre sa prestation rythmée par un autre matelot, ce dernier occupé à piquer la rouille sur le remorqueur norvégien d’a coté. Les ports sont pleins de vie mais ça on le sait depuis longtemps…

Quelques photos dont l’une d’elles sera prochainement mise en ligne sur Marine Traffic et elle ira donc rejoindre celle effectuée près de la Jument il y a quelques jours. Comme d’hab. en cliquant sur l’une, vous activez la fonction diaporama. Bon visionnage !

 

114 ans…

Mercredi 15 juin 2016

Den store Bjørn, trois mâts goélette danois de Kølding (jylland) amarré depuis plusieurs jours quai Alexandre III à Cherbourg.

Notez le chadburn, vestige d’un autre temps, présent à bord. Il faut dire que ce vénérable voilier date de… 1902. Coque acier, 37 m de long. Le vieillard se porte bien et possède une guibre puissante pour soutenir un mât de beaupré impressionnant.

Un lac de Pologne

DSCN8109

« Gdynia » ma seule escale en Pologne, il y a…44 ans

Mardi 24 mai 2016

Une vieille connaissance, le trois mâts goélette polonais Pogoria est amarré au quai Alexandre III. D’une longueur identique  à Marité, il a été construit en 1980 dans les célèbres chantiers navals de Gdansk sur les plans de l’architecte Zygmunt Choren. A l’avant, un signe distinctif : quatre manilles enchaînées qui sont le signe distinctif de l’Iron Shackle Fraternity, la fraternité du maillon de fer, première association polonaise d’entrainement à la voile, propriétaire du bateau.

Présent à la Tall Ships de 2005 à Cherbourg (photographié  par votre serviteur dans la darse transatlantique en compagnie de La Granvillaise sous voiles et sous le soleil du Cotentin), le Pogoria est depuis revenu plusieurs fois dans le bassin du commerce.

Pogoria DSCN8108

Une silhouette fine et élégante

Pogoria est un lac polonais.

DSCN8110

Il y a du monde sur les cabillots…

Dalliance of Chichester

Dalliance est un catamaran de 14 m. Il est parti de Fort Lauderdale en Floride, a escalé aux Bermudes et fait actuellement route vers les Açores.

Détails sur ce cata ? c’est là : catamarans for sale

à son bord, Philip, le copain d’Hubert, avec lequel j’ai navigué il y a quelques mois à bord de Huard, le Gibsea 116 loué à Dielette. Nous avions mouillé à Sark et débarqué à l’anse de la ville, Hubert avait un colis à poster pour un client à…Guernesey. Ce dernier a du s’interroger sur l’acheminement de cet envoi commandé à Londres…

Dalliance donc, un freebird de 50 pieds, était à vendre 289000 $, il semble qu’il ait trouvé acheteur(s) quoi qu’il en soit, votre serviteur le piste depuis son appareillage.

dalliance

Dernière position connue de Dalliance : les Bermudes

Ah, au fait, vous connaissez la signification de Dalliance en français ? non ? bon en quelques mots, il s’agit d’un flirt poussé, une attirance pour plusieurs femmes… En réalité, un nom bien évocateur pour cet « oiseau libre »